EN DIRECTE
AudioNow
ACCUEIL ACTUALITÉS  |  CULTURE ET SOCIETÉ  |  VIDÉOS  |  OPINIONS  |  ÉCONOMIE  | PROGRAMMATION  | ARCHIVES
  Cosmo Musique   |   Le Monde   |   Se connecter  
Dernières infos:
LA RADIO
DE TOUS LES TEMPS

Les é lections du 24 Janvier 2016 sont reportées  à une date ultérieure...

Haïti-Élections : Le gouvernement « prend acte » du report sine die du scrutin du 24 janvier (Officiel)


samedi 23 janvier 2016

Communiqué du gouvernement

Transmis à AlterPresse

Le gouvernement de la République a l’avantage d’informer la population qu’il a pris acte de la décision du Conseil Electoral provisoire (CEP) de suspendre momentanément le processus électoral, reportant ainsi à une date ultérieure la tenue du second tour des présidentielles et des législatives partielles préalablement fixées au dimanche 24 janvier 2016.

Il profite de l’occasion pour annoncer la tenue d’un conseil des ministres à l’extraordinaire, en vue de prendre les dispositions nécessaires pour garantir l’ordre public, la sécurité des vies et des biens et d’adopter face à cette nouvelle conjoncture telles mesures que de droit.

Port-au-Prince, le vendredi 22 janvier 2016

Bureau de Communication de la Primature

Lire la suite

 

Haïti : au carrefour de l’incertitude ou du réveil citoyen ?


vendredi 22 janvier 2016

Par Antonal Mortimé*

Soumis à AlterPresse le 21 janvier 2016

Nous voici à l’approche du 7 février 2016, date à laquelle, un nouveau président devrait être investi à la magistrature suprême de l’Etat. Nous voici dans la grande incertitude pour la passation du pouvoir à cette date constitutionnelle avec un président en fin de mandat qui ne respecte pas la Constitution et les Lois de la République.

Cette situation est bien la résultante des agissements hors normes de multiples instances nationales comme l’Exécutif et le Parlement, sans oublier les Partis politiques et le Conseil Electoral Provisoire (CEP). On ne saurait non plus passer sous silence le rôle démesuré de la Communauté Internationale...

Haïti-Elections : Une adresse de Martelly à la nation attendue incessamment, dans un contexte d’aggravation de la crise


jeudi 21 janvier 2016

P-au-P, 21 janv. 2016 [AlterPresse] --- Prévue dans la soirée du 20 janvier 2016, une adresse à la nation du président Michel Martelly est toujours attendue sur la Radio-télévision nationale d’Haïti (Rtnh), selon les informations obtenues par l’agence en ligne AlterPresse.

Cette adresse annoncée arrive dans un contexte d’adoption, le même 20 janvier 2016, d’une résolution du sénat, exigeant l’annulation du second tour de la présidentielle et des législatives partielles prévues pour le 24 janvier 2016.

15 sénateurs ont voté en faveur de la résolution et 5 sénateurs (dont des proches du Parti haïtien tèt kale / Phtk de Martelly) se sont abstenus.
Lire la suite 

 

Haïti- Droits humains : Consternation et révolte du G-8, face aux tortures perpétrées par des policiers nationaux sur des militants politiques


vendredi 22 janvier 2016

 

P-au-P, 21 janv. 2016 [AlterPresse] --- Le Groupe des huit candidats à la présidence (G-8) se dit « choqué et révolté », face aux tortures perpétrées par des policiers nationaux sur des militants haïtiens, dans un communiqué en date du mercredi 20 janvier 2016, transmis à l’agence en ligne AlterPresse.

Dans une vidéo, circulant sur les réseaux sociaux, des policiers nationaux en uniforme sont montrés en train de torturer « le militant bien connu, Johnny Charles du corridor Basya » et un autre militant politique non encore identifié, précise le G-8.

Parmi les militants politiques, sauvagement piétinés et torturés par les policiers nationaux, l’un d’entre eux a été contraint de descendre son pantalon et de compter le nombre de coups de fouets qui lui ont été administrés aux fesses.

Lire la suite

 
 

Haïti : De l’indignité à la barbarie, la posture d’une oligarchie en rupture avec la démocratie !


samedi 5 décembre 2015
Débat

Par Erno Derenoncourt

Soumis à AlterPresse le 4 décembre 2015

Depuis la proclamation des résultats de la « barbarie électorale » du 9 aout 2015 et du 25 octobre 2015, Haïti est entrée dans une posture de rupture résolue avec la démocratie, la liberté et l’état de droit.

Au demeurant, de quelque lieu économique, social et politique où l’on se tienne, il semblait impossible, humainement, de ne pas s’indigner devant cette flagrante démarche électorale peuplée de fraudes, de magouilles, d’intimidations et d’autres vilénies visant à maintenir au pouvoir une certaine vision politique. Cette indignation collective était d’autant plus attendue que toutes les tentatives pour défendre cette infâme opération électorale ont conduit jusqu’ici à des impasses logiques, morales et éthiques qui insultent la pensée et consacrent, même dans une certaine mesure, l’effondrement de la raison en Haïti.

Pourtant, dès les premiers moments de doute, on a vu que seules les couches défavorisées de la société et quelques militants de vielle lutte, pour ainsi dire les masses populaires et la résistance de toujours, se sont mises debout pour flamber de colère et d’indignation contre cette farce électorale. Lire la suite

Haïti-Santé : Aucun cas de fièvre Zika, détecté dans le pays, selon le Mspp

mercredi 6 janvier 2016

P-au-P, 6 janv. 2016 [AlterPresse] --- Aucun cas de fièvre Zika n’a été détecté en Haïti, indique à AlterPresse, le Ministère de la santé publique et de la population (Mspp).

Une alerte a été lancée par le Mspp en ce qui concerne la fièvre Zika, après une annonce faite par les Organisations panaméricaine/mondiale de la santé (Ops/Oms) par rapport à l’arrivée de la maladie dans la région des Amériques.

Dans une note en date du mardi 30 décembre 2015, le Mspp a annoncé la mise en place d’un système d’alerte précoce pour la détection à temps des éventuels cas suspects de fièvre Zika en Haïti.

Haïti-Élections : Le « Core Group » ne tiendrait-il plus à la tenue du scrutin le 24 janvier ?


vendredi 22 janvier 2016

Communiqué du Core Group en date du 22 janvier 2016

Repris par AlterPresse

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies et les autres membres de la communauté internationale en Haïti représentés dans le « Core Group » (les Ambassadeurs du Brésil, du Canada, d’Espagne, de France, des États-Unis d’Amérique, de l’Union européenne, et le Représentant spécial de l’Organisation des États américains) réitèrent leur appui continu pour la conclusion d’un processus électoral inclusif et équitable tout en soutenant les efforts visant à trouver une issue qui assure le renouvellement démocratique des institutions de l’Etat.

Le « Core Group » maintien son plein soutien aux efforts ayant pour but d’identifier des solutions consensuelles et constructives aux défis actuels de gouvernance d’Haïti, à travers les élections et un dialogue entre les acteurs concernés.

Les membres du « Core Group » déplorent les récents actes de violence électorale et appellent les autorités nationales, les partis politiques, les candidats et leurs partisans, ainsi que l’électorat en général, à participer de manière responsable et avec retenue dans le processus électoral, afin que le peuple haïtien puisse exprimer sa volonté dans un climat dépourvu d’intimidation et de violence.

Haiti-Politique : Le G-8 invite les Haitiens à ne pas se complaire dans le triomphalisme

Démission du Cep et départ de Martelly exigés par le G-8 
samedi 23 janvier 2016

 

Communiqué du Groupe des 8

Repris par AlterPresse

Report sine die des « élections du 24 janvier 2016 » : le G-8 salue la combativité du peuple haïtien et lui demande de rester mobilisé jusqu’à la satisfaction de ses légitimes revendications.

Le groupe des candidats à la Présidence engagés dans le processus électoral communément appelé Groupe des 8 (G-8) prend acte du report sine die des "élections" du 24 janvier 2016 par le Conseil Electoral Provisoire (CEP) croupion et scélérat de la bande à Pierre-Louis Opont.

Beaucoup de casses auraient été évitées si les responsables de l’Etat et du CEP n’avaient pas fait preuve de désinvolture, de mauvaise foi, d’irrespect pour le peuple haïtien et de soumission aveugle à une frange de l’international.

Le G-8 invite le peuple haïtien à ne pas se complaire dans le triomphalisme et à rester vigilant et mobilisé jusqu’à la satisfaction de ses principales revendications dont :

1) La démission de ce qui reste du CEP et les poursuites judiciaires à engager contre les corrompus ;

2) Le départ du président Michel Joseph Martelly et la mise en place d’un gouvernement provisoire de consensus ayant principalement pour attributions de :

Lire la suite