Les funérailles officielles des victimes du drame au carnaval en Haïti


samedi 21 février 2015

P-au-P., 21 févr. 2015 [AlterPresse] --- Les funérailles officielles de 17 personnes décédées dans un accident lors du carnaval le 17 février dernier, sont chantées ce 21 février au Champ de Mars, sur les lieux mêmes ou s’est produit le drame.

Le président Michel Martelly, son épouse, le premier ministre Evans Paul et de nombreux officiels du gouvernement, ainsi que des sénateurs, diplomates, artistes et personnalités diverses assistent à la cérémonie, aux cotés des parents et amis éplorés.

Des leaders de diverses confessions conduisent la partie religieuse de la cérémonie qui se veut oeucuménique.

Le 17 février, vers 2 :48 (heure locale), le chanteur « Fantom » du groupe Barikad Crew a heurté un câble de moyenne tension (7,2 KV) alors qu’il se tenait debout sur le char de son groupe. Dans la foulée, un vaste mouvement de panique a secoué le Champs de Mars, ce qui a provoqué la tragédie.

Le bilan officiel de 18 personnes décédées a été ramené à 17, à cause d’une erreur d’identification, selon le porte-parole du gouvernement et ministre de la communication, Rotchild François Junior.

Face à l’éventualité de mouvement de protestation de l’opposition, non satisfaite des dispositions officielles adoptées, le gouvernement a interdit toute manifestation parallèle à l’occasion des funérailles. [gp apr 21/02/2015 10 :00]

 Suite
www.alterpresse.org

EN DIRECTE

Dépêches

Haïti-Politique : Des organisations de Cité Soleil réclament leur intégration dans l’administration publique


dimanche 15 février 2015

Actualisé le 15 février à 00:30

P-au-P, 14 févr. 2015 [AlterPresse] --- La Fédération des organisations pour le changement d’Haïti (Fecho), dans la commune de Cité Soleil (périphérie nord de la capitale), réclame l’intégration, dans l’administration publique, de cadres compétents de la municipalité, où la violence a refait surface au cours des derniers jours.

« Il y a également des gens compétents dans la cité, qu’il convient d’intégrer », souhaite Emmanuel Pierre, lors d’une conférence de presse, au local de l’organisation Fecho, dans la matinée du jeudi 12 février 2015.

Suite
www.alterpresse.org

 

Documents

Haiti-Rép. Dominicaine : Le sentiment de révolte du Collectif 4 Décembre


dimanche 15 février 2015

Communique de presse

Transmis à AlterPresse

LE COLLECTIF DU 4 DECEMBRE 2013, membre de la Société civile haïtienne se révolte devant l’ignominie de l’acte barbare commis contre un paisible citoyen haïtien vivant en république dominicaine et l’incendie du drapeau haïtien. En effet, la torture et pendaison de ce citoyen dans un parc public de Santiago, suivies de la souillure de notre drapeau devraient interpeler toute la société haïtienne et particulièrement le gouvernement haïtien.

Aussi, LE COLLECTIF DU 4 DECEMBRE 2013 recommande aux responsables de l’Etat, que soit pris ce train de mesures :

Suitewww.alterpresse.org

AudioNow

Haïti-Politique : Démission du ministre de l’agriculture contesté - Les étudiants en agronomie demeurent mobilisés


vendredi 20 février 2015

P-au-P, 20 fév.2015 [AlterPresse] --- Le ministre de l’agriculture, Jean François Thomas a démissionné de son poste, a appris AlterPresse de source officielle ce jeudi 19 février, un mois après son investiture, sous la pression d’une mobilisation des étudiants de la Faculté d’agronomie.

Jean François Thomas confirme sa démission et l’inscrit dans une perspective de « désenclavement de la situation de crise ».

Contactés par AlterPresse, les étudiants déclarent maintenir leur mobilisation jusqu’à la nomination de "gens compétents" à la tête du ministère.

Depuis le 20 janvier, au lendemain de l’investiture de Jean François Thomas à la tête du ministère qui partage les locaux de la faculté à Damien (périphérie nord), les étudiants avaient décidé de bloquer la barrière de l’enceinte.

Ils ont ainsi empêché à Thomas et à deux secrétaires d’État, respectivement, Pierre André Gédéon à la relance agricole et Fednel Monchery à la réforme agraire, de pénétrer dans le ministère de l’agriculture.

Tous 3, ne sont pas compétents pour ces postes, suivant les étudiants, qui dénoncent par ailleurs la création de la nouvelle secrétairerie d’État à la reforme agraire.

Suite
www.alterpresse.org

 

 

ACCUEIL ACTUALITÉS  |  CULTURE ET SOCIETÉ  |  VIDÉOS  |  OPINIONS  |  ÉCONOMIE  | PROGRAMMATION  | ARCHIVES

Chronique de la « Décadanse » du Chef Suprême

Satire.

Par : Castro Desroches*

« L’homme de pouvoir révèle des sentiments profondément infantiles. D’une excessive fragilité narcissique qui le rend dépendant du regard d’autrui, il trouve dans la gestion de la vie publique un moyen privilégié pour cacher la folie cachée qui l’habite. Ainsi, les personnes qui ont le plus besoin de détenir le pouvoir sont-elles les moins capables de l’exercer sainement. Maurice Berger, La Folie Cachée des Hommes de Pouvoir. 

www.haitialternative.org

"Beauty in My Dreamland"

Beauty in My Dreamland is like a bottle of wine that has been well preserved in an enchanted place for loving souls to discover. Reading it, will take you to a new dimension where love and adventures intertwined. The more you read it, the more you want to immerse yourself in a world where love is king. From love affair to fantasies, many of the poems invite us, humans, to put love first in everything. Beauty in My Dreamland is also a very serious poetry book coupled with some short stories treating about the obesity of women as well as women’ rights.

 

I encourage everyone to buy "Beauty in My Dreamland"

Dugue Dumond, MBA.

 

Haïti-Politique : Marche de solidarité de l’opposition en mémoire des victimes du Carnaval

 

Nouvelles réactions nationales et internationales 
vendredi 20 février 2015

P-au-P, 20 févr. 2015 [AlterPresse] --- La Table de concertation de l’opposition démarre une marche devant le stade Sylvio Cator pour aboutir devant la faculté d’ethnologie de l’Université d’Etat d’Haïti (Ueh) en mémoire des 18 morts de l’accident du mardi 17 février 2015 au Carnaval à Port-au-Prince.

Les organisateurs de la marche envisagent de suivre le parcours du carnaval.

La table de concertation exige que tous les cadavres soient autopsiés avant l’organisation des funérailles nationales jugées précipitées, selon Serge Jean Louis, porte-parole du Mouvement patriotique de l’opposition démocratique (Mopod).

Une commission d’enquête doit être mise sur pied pour faire la lumière sur ce dossier, recommande Jean-Louis.

www.alterpresse.org

Apprendre Le Creole |   Cosmo Musique   |   Le Monde   |   Se connecter  
Dernières infos:
radio_cosmopolite001008.jpg radio_cosmopolite001007.jpg radio_cosmopolite001006.jpg radio_cosmopolite001005.jpg
les funérailles officielles des victimes du drame au carnaval en Haiti
LA RADIO DE TOUS LES TEMPS