EN DIRECTE
AudioNow
ACCUEIL ACTUALITÉS  |  CULTURE ET SOCIETÉ  |  VIDÉOS  |  OPINIONS  |  ÉCONOMIE  | PROGRAMMATION  | ARCHIVES
  Cosmo Musique   |   Le Monde   |   Se connecter  
LA RADIO
DE TOUS LES TEMPS
Haïti-Crise : Le G-8 se méfie d’éventuelles solutions cosmétiques

Haïti-Crise : Le G-8 se méfie d’éventuelles solutions cosmétiques
mardi 16 février 2016

P-au-P, 16 février 2016 [AlterPresse] --- Le Groupe des huit (8) candidats à la présidence (G-8), qui conteste les résultats définitifs des élections du 25 octobre 2015, invite à se méfier des solutions cosmétiques, dans un communiqué en date du 15 février 2016, transmis à AlterPresse.

La procédure pour arriver à l’élection du président provisoire Jocelerme Privert, réalisée « en dehors du cadre constitutionnel », constitue une tentative de banalisation de la victoire du peuple haïtien du 22 janvier 2016 par les forces antidémocratiques, aux yeux du G-8.

Le sénateur Jocelerme Privert, âgé de 62 ans, a été élu par le parlement, à l’aube du dimanche 14 février 2016 (vers 4:00 am = 9:00 gmt), afin de combler le vide présidentiel, laissé par le départ de l’ancien président Michel Martelly à la fin de son mandat le 7 février 2016.

Lire la suite

 

Haïti-Politique : Les Nations-Unies souhaitent un retour à la normalité constitutionnelle


lundi 15 février 2016

P-au-P, 15 Février 2016 [AlterPresse] --- L’organisation des Nations-Unies (Onu) souhaite un retour à la normalité constitutionnelle, dans un communiqué en date du 15 février 2016, transmis à AlterPresse.

L’élection de l’ancien sénateur Jocelerme Privert comme président provisoire constitue une première étape cruciale, affirme-t-elle, tout en encourageant les parties à travailler ensemble vers la mise en œuvre de la feuille de route contenue dans l’accord de sortie de crise du 6 février, signé entre l’exécutif et le parlement.

Cette entente porte sur la préservation de la continuité institutionnelle et la poursuite du processus électoral, rappelle-t-elle espérant que la stabilisation d’Haïti et le processus démocratique se poursuivront de manière pacifique et coopérative.

Haïti-Crise : Les Etats-Unis et l’Ue saluent l’élection de Jocelerme Privert comme président provisoire


lundi 15 février 2016

P-au-P, 15 février 2016 [AlterPresse] --- L’ambassade des Etats-Unis d’Amérique et la délégation de l’Union européenne (Ue) en Haïti saluent l’élection de l’ancien sénateur Jocelerme Privert comme président provisoire.

« C’est une première étape dans la mise en œuvre de l’accord, signé le 5 février (2016), par le président de la république et les présidents des deux chambres du parlement, pour garantir une gouvernance continue et l’achèvement du processus électoral, enclenché au cours de l’année 2015 », estime l’ambassade américaine dans un communiqué en date du 14 février 2016.

Elle « appelle toutes les parties à travailler ensemble pour compléter les élections présidentielles, législatives et locales le 24 avril prochain, comme l’accord s’y est engagé ».

Cette action permettrait à Haïti « de renouveler ses institutions démocratiques et avancer, pour faire face aux sérieux défis sociaux et de développement, auxquels le pays est confronté ».

 

 

Haïti-Crise : Le Collectif 4 décembre en appelle à « un souffle nouveau »


lundi 8 février 2016

Appel à la nation du Collectif 4 décembre

Document soumis à AlterPresse le 7 février 2016

Compatriotes,

LE COLLECTIF DU 4 DECEMBRE s’adresse en urgence à tous les citoyens vivant sur notre territoire.

Depuis plus d’une semaine une escalade de violences s’installe dans les rues et tend, de plus, à s’intensifier dangereusement.

LE COLLECTIF DU 4 DECEMBRE condamne avec force et vigueur l’assassinat (par lapidation) de ce compatriote de 77 ans d’âge lors de la manifestation du 5 février dernier. C’est un acte odieux, un très mauvais et un malheureux précédent. Nous demandons au Commissaire du gouvernement de réagir prestement.

Les conséquences de telles barbaries ne profiteront qu’à ceux qui aiment vivre dans les eaux troubles. La difficulté d’approvisionnement qui suit ce genre d’émeutes rendra la vie de la population bien plus difficile et la flambée des coûts des denrées de base suivra bien vite. Notre économie déjà asphyxiée deviendra de plus en plus précaire. La misère gagnera encore plus de terrain avec son cortège de conséquences presqu’inimaginables.

Libérer Haïti de l’impunité


mardi 9 février 2016

Par Le Collectif contre l’impunité

Soumis à AlterPresse le 7 février 2016

Cela fait à présent 30 ans, depuis l’avènement du 7 février 1986. Après de longues années de résistance, un terme avait finalement été mis à la sanglante dictature des Duvalier, père et fils.

Le 7 février est tout autant le symbole de la victoire sur la terreur et l’obscurantisme, que l’emblème des aspirations citoyennes pour le respect des droits et libertés, l’instauration d’un État de droit démocratique œuvrant contre l’apartheid social.

Depuis 30 ans, la demande de justice demeure une exigence constante, non satisfaite.

Les populations en révolte contre le régime de Jean-Claude Duvalier avaient clairement exigé le jugement du dictateur et de ses proches collaborateurs et collaboratrices. L’état-major de l’armée et la communauté internationale, sous le prétexte d’éviter des turpitudes au pays, avaient choisi de soustraire le dictateur à la justice et de lui offrir un exil doré en France, avec la possibilité de jouir tranquillement des fonds détournés.

Haïti-Politique : Plusieurs secteurs appellent au respect du principe de la séparation des pouvoirs


mardi 16 février 2016 

 

P-au-P, 15 février 2016 [AlterPresse] --- Plusieurs secteurs politiques exigent du parlement le respect du principe de la séparation des pouvoirs, notamment dans la mise en place du gouvernement de consensus, dans des interviews accordées à AlterPresse.

Le coordonnateur de la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation d’Haïti (Lapeh), Jean Hector Anacacis, exhorte le parlement à éviter le cumul de pouvoirs par un seul secteur.

Lapeh est le parti du candidat à la présidence Jude Celestin, arrivé en deuxième position lors du premier tour de l’élection présidentielle du 25 octobre 2015, selon les résultats controversés publiés par le Conseil électoral.

Anacacis tient à souligner qu’il n’entend accepter aucun premier ministre qui ne sera pas issu du secteur politique et des affaires en vue de la mise en place d’un gouvernement de consensus.

Il dit être obligé d’accepter comme une situation de fait l’accession de Jocelerme Privert à la présidence provisoire.

L’investiture du nouveau président, Jocelerme Privert a eu lieu en présence de plusieurs personnalités, comme Mildred Aristide, épouse de l’ancien président Jean Bertrand Aristide du parti Fanmi lavalas, la coordonnatrice du parti, Dr. Maryse Narcisse, l’ancien sénateur et ex-candidat à la présidence, Simon Dieuseul Desras. Lire la suite

Haïti-Crise : Le parlement court un grand risque, craint l’ex-député Vickens Dérilus

 

P-au-P., 12 févr. 2016 [AlterPresse] --- L’attitude du parlement endossant seul toutes les responsabilités pour combler le vide présidentiel qui affecte Haïti, fait courir un grand risque à cette législature et pourrait compromettre l’avenir du pays, opine l’ex-député de Verettes (Nord), Vickens Dérilus.

Les leaders du parlement « manigancent (une élection) » pour s’accaparer du pouvoir exécutif en dehors des intérêts de la collectivité, tandis que les secteurs démocratiques et populaires n’arrivent pas à s’entendre sur une option de sortie de crise, constate l’ancien parlementaire, invité à l’émission Ti chèz ba, prévue pour être diffusée ce samedi 13 février sur AlterRadio(7:00, 15:00).*

3 candidats, dont le président du sénat Jocelerme Privert, sont retenus sur 13 inscrits pour prendre part à l’élection d’un président provisoire, prévue au parlement ce 13 février. Le processus a provoqué une levée de boucliers au niveau de la société, en dépit de quelques appuis exprimés.